#BodyCantWait, le happening choc d’Handicap International

Le samedi 6 mars dernier, l’association Handicap International organisa l’opération #bodycantwait, un happening de sensibilisation original en plein cœur de Paris. Une dizaine de sculptures parmi les plus iconiques de la capitale se virent munies de prothèses 3D aux bras pour mettre sur pied une levée de fond.

En l’espace de quelques heures, il était donc possible d’observer la Vénus de Milo de la station Louvre-Rivoli ou le Alexandre le combattant de Charles-François Leboeuf équipés d’un appareillage orthopédique aux membres supérieurs.

L’opération, organisée avec une équipe de production et l’agence Hérézie, se révèle être d’une grande efficacité symbolique. Chacun des lieux du happening était accompagné d’une bannière sur laquelle il était inscrit « Aucun corps dans le monde ne devrait attendre aussi longtemps d’être réparé ».

Voir ces statues centenaires ainsi équipées permet, d’une part, d’esthétiser une pratique qui demeure aujourd’hui encore très stigmatisée, et d’autre part, de révéler l’urgence des interventions de ce type.

La perte d’un membre conduit trop souvent à l’éviction du monde du travail, et à l’exclusion sociale. Ce phénomène de marginalisation est d’autant plus inquiétant qu’il n’est pas l’affaire d’une petite minorité ; selon l’organisation, plus de 100 millions de personnes dans le monde nécessitent aujourd’hui un appareillage.

Pour pallier au prix élevé d’une prothèse classique faite sur mesure et au possible manque d’accessibilité aux services spécialisés (seulement entre 5 et 15% des nécessiteux peuvent dans les faits bénéficier d’une opération d’appareillage), Handicap International a testé un système de fabrication 3D de prothèses dans trois pays.

Cette solution innovante basée sur le moulage numérique rend possible des interventions dans des pays tels que la Syrie ou le Togo avec une efficacité maximale. Pour cause, le scanner servant à l’impression est portatif et d’une grande précision, ce qui permet au patient d’obtenir une prothèse au confort optimal dans un laps de temps réduit.

Cette phase de test s’est révélée très concluante. Handicap International cherche donc actuellement à étendre le projet en Inde, et sur l’ensemble du territoire africain. C’est pour rendre la réalisation de ce projet possible que l’association a organisé bodycantwait.

Pour soutenir Handicap International, RDV sur leur site internet.

Frédéric Clad

Founder of THE FARM

Leave a Reply

Your email address will not be published.