Qui a dit qu’une web agency avait besoin d’internet ?

Bonjour les amis, on est vendredi soir et on est en train de terminer notre deuxième semaine sans WiFi. Je vous rassure, ce n’est pas dans le cadre d’une digital detox, d’une expérience sociale ou d’un défaut de paiement. Rien de tout cela. C’est un « simple » problème de ligne …

Avant d’aller plus loin, il faut rappeler qu’on est en pleine rentrée et que l’activité est très intense en ce moment du côté de nos clients. En moyenne, on publie environ 150 posts par jour, tous réseaux sociaux confondus. De plus, au moment où je vous parle, on est à quelques heures du lancement de notre nouveau site web VIRTUTE. Sa mise en line sera faite en partage de connexion.

L’équipe est passée par tous les stades. Après l’indifférence, sont très rapidement survenus l’agacement, la furie… (sans internet, le temps passe plus lentement, en terme de temps ressenti on est à peu près à 2 mois).

Tous ces stades sont en train de faire place à un état ultime, un état de quasi grâce, de sagesse profonde qui se matérialise dans ce court billet (#SiSi).

En effet, avec un accès extrêmement limité à internet, le quotidien est quelque peu chamboulé. On essaye simplement de s’arranger pour assurer les tâches urgentes mais l’emploi du temps s’est totalement réorganisé.

Et c’est ainsi qu’on a vu naître un début de sagesse au sein de l’agence THE FARM. Ce qui nous a amené à nous poser cette question : une agence web a-t-elle besoin d’internet ?

Pas forcément serait ma réponse. J’ai toujours été partisan de l’idée qu’internet s’était depuis longtemps matérialisé notamment dans l’ADN social. Cette matérialisation s’illumine lorsque la connexion s’éteint. On prend ainsi davantage conscience de ce phénomène. On peut en quelque sorte revenir aux fondamentaux de ce qu’est le web et de ce que la multitude en attend : bienveillance, gratuité, simplicité, rapidité … Faire l’exercice de la déconnexion (forcé ou non) aide à rester focus.

C’est donc ce qu’on essaye de faire depuis quelques jours, revenir aux fondamentaux.

(Mais s’il te plaît, nous oublie pas FREE <3)

Frédéric Clad

Founder of THE FARM

Leave a Reply

Your email address will not be published.