Les 10 ans de l’Iphone en 10 oeuvres d’art

Joyeux anniversaire l’IPhone ! Ce mois-ci, le produit le plus célèbre d’Apple fête ses 10 ans de succès. L’occasion de revenir sur 10 applications/oeuvre d’art de créateurs disponibles sur l’Appstore, qui vous permettront de vous détendre tout en restant créatif…

 

N°1 PIXEL SNOW

Dans cette application imaginée par l’artiste Miguel Chevalier, vous pouvez donner libre cours à vos envies en manipulant diverses formes s’apparentant de près ou de loin à des flocons de neige. Dans plusieurs décors différents, formez et déformez les structures qui vous sont proposées en fonction de votre inspiration du moment. Révélez le maître du toucher tactile qui est en vous et partager vos meilleures créations avec vos amis !

 

N°2 ART SWIPE

Cette application originale a été développée par l’artiste Jody Zellen en collaboration avec le Los Angeles County Museum of Art (LACMA) pour l’exposition « In Wonderland: The Surrealist Adventures of Women Artists in Mexico and the United States » (2012).

Le principe est simple : l’écran de votre téléphone, divisé en trois segments, laisse apparaître trois parties d’œuvres différentes comme un tableau recomposé. Libre à vous de faire glisser l’un ou l’autre des trois segments au fil des oeuvres proposées, pour composer une image hybride inédite sur le principe du collage ! Une sorte de cadavre exquis artistique qui développera votre sens de la créativité.

 

N°3 IN STILL LIFE

De son côté, l’artiste John Baldessari propose avec son application « In still life » d’arranger une nature morte du XVIIe siècle selon vos envies. Sur un fond à décor de table typique des peintures du genre, agrémentez le tout de homards, de fruits ou de légumes selon votre inspiration, au souvenir des grands maîtres d’antan. Formez l’une des plus belles images et partagez votre re-création avec vos amis sur votre téléphone !

#AnyoneCanBeRembrandt

 

N°4 URBAN RHYTHM

L’artiste Jody Zellen propose cette application qui vous permet de représenter sur l’écran de votre téléphone la manière dont les gens se déplacent physiquement dans une pièce. En agissant du bout des doigts sur votre écran, vous pouvez orienter le déplacement des figures qui se déplacent sous vos yeux, et ainsi créer vos propres rythmes urbains… 

 

N°5 DERIVE

Laissez-vous happer par l’application « Dérive »de l’artiste Haroon Mirza. Une expérience de disruption rythmique et musicale qui parlera sans nul doute au marcheur festif que vous êtes. En jouant sur la cadence de vos pas, vous pouvez moduler l’une des nombreuses chansons de fanfares proposées par l’application.

Certaines pistes ont été spécialement enregistrées pour le projet par le Durham Miner’s Association Brass Band. Réalisée en collaboration avec Apps by artists et la Lisson Gallery, l’application est conçue comme un hommage à Guy Debord et à sa théorie de la dérive. Le chef de file des situationnistes la formulait ainsi : « un mode de comportement expérimental lié aux conditions de la société urbaine : [la] technique du passage hâtif à travers des ambiances variées ».

 

N°6 SOMETIMES YOU DIE

De son côté, Philipp Stollenmayer vous propose « Sometimes you die » : un jeu dans lequel vous devez mourir et utiliser le cadavre de votre personnage pour progresser. Une application faite de casse-tête qui vous remuera les méninges sur plus de 70 niveaux oscillant entre illusion et réalité. L’application de Philipp Stollenmayer a été récompensée en 2016 lors des App Art Awards, un concours organisé par le ZKM Center for Art and Media et le Cyberforum pour distinguer les meilleures applications artistiques sur smartphone.

 

N°7 HYBRID MOMENT

Avec l’application « Hybrid Moment », Rafaël Rozendaal propose aux joueurs un défi visuel aux frontières de l’épilepsie ! Il est facile d’accélérer le défilé de couleurs qui envahit votre écran en agissant du bout du doigt… Mais essayez donc d’en arriver au point mort. Mission impossible ? Un jeu tout en finesse (ou en nervosité), dans une gamme de couleurs survoltée qui n’est pas sans rappeler les oeuvres de l’artiste (Midnight Moment, Into time…).

 

N°8 SACRIFICIUM

Cette application vous propose d’allumer une chandelle électronique à distance dans la petite chapelle de Fischbach (Bavière). Lorsque vous lancez l’application, votre smartphone émet un signal et une lumière s’allume en Allemagne ! La chapelle devient dès lors un carrefour des pensées du monde… La lumière brûle tant que vous restez connecté (deux heures maximum). De quoi prendre le temps de savourer ce pur moment de recueillement électrique…

 

N°9 LOOK UP

Avec l’application « Look up », l’artiste américain Ekene Ijeoma invite les New Yorkais à arrêter de fixer l’écran de leur smartphone ! Tout en marchant dans la ville, les utilisateurs sont invités à lever les yeux pour contempler le paysage urbain. Ils peuvent également se croiser dans une rue et se reconnaître à distance. « Look up » a été développé en collaboration avec la société Processing et le laboratoire Google Creative. Disponible seulement à New York, l’application devrait être étendue à d’autres villes prochainement.

 

N°10 BIOPHILIA

En 2012, la chanteuse Björk a sorti ce qui est sûrement le premier album-application de l’histoire. Celui-ci, intitulé Biophilia, est conçu selon un nouveau modèle plaçant l’interaction avec l’auditeur au centre du processus créatif. L’album classique se double d’une application générale, « Cosmogony », qui en contient dix autres (une par titre) : celles-ci ont pour nom « Virus », « Thunderbolt », « Moon » ou encore « Crystalline »…

Autant d’animations 3D qui vous plongeront dans une galaxie fantomatique faite d’étoiles brillantes, de lunes mystérieuses et de structures ADN grâce auxquelles vous pourrez agir sur la musique ! Une première du genre, conçue avec la collaboration de Max Weisel et Scott Snibbe, deux artistes majeurs dans l’art interactif. En 2015, l’application a même rejoint les collections du prestigieux Museum of Modern Art de New York au moment de la rétrospective consacrée à la chanteuse. Ovni musical ou opus d’un nouveau genre… ? Seul l’avenir le dira.

 

Par Nicolas Sacromonte

Pour lire d’autres articles sur la thématique Digital X Culture :

 

(Photo de couverutre : capture d’écran de Pixel Snow 2010 de Miguel Chevalier)

Leave a Reply

Your email address will not be published.